Boite à Sardines

  • 2 — 5 oct. 2008


  • Pâquis — Genève

1_Sardines_2008
FR

Après la fermeture progressive de la plupart des squats genevois ces cinq dernières années (dont le légendaire Rhino en juillet 2007), toutes les tentatives d’occupation de nouveaux bâtiments vides publics ou privés ont été brutalement réprimés par une volonté politique d’éradication du mouvement squat. Dans ce contexte social très tendu, espace temporaire décide d’occuper un double espace : la rue et l’habitacle des voitures dans le quartier populaire et multiculturel des Pâquis.

« La Boîte à sardines » a convoqué une quinzaine d’artistes et installé sept voitures dans sept ruelles. Elles sont devenues tour à tour des lieux d’exposition, de lecture, des espaces de rencontres improbables ou des espaces de voyage et de découvertes au travers des « Tour guide » proposés aux visiteurs.

« La Boîte à sardines » a ainsi attiré des publics très variés : de l’amateur d’art se déplaçant pour voir l’événement, à l’habitant du quartier ou au touriste ; des personnes averties aussi bien que des personnes peu habituées à fréquenter les musées et les galeries. Une manière ludique et assumée de penser l’art en dehors du white cube des institutions et de le rendre accessible à un large public.

PartagerShare on FacebookTweet about this on Twitter
EN

Following the progressive closure of most of Geneva’s squats in the 2000s (including the legendary Rhino in July 2007), all attempts to occupy empty public or private buildings were stopped by a political desire to eradicate the Geneva squat movement. Among this social tension, Espace Temporaire decided to occupy a double space: the street and a number of cars in the gritty, multicultural neighbourhood of Pâquis.

La Boîte à sardines (‘The Sardine Tin’) brought together 15 artists that set up seven cars in seven different streets, which became a place for exhibitions, readings, unlikely meetings, travel and exploration through the guided tours offered to visitors.

This project attracted very diverse audiences ranging from art enthusiasts, who came especially to see the installation, to locals and tourists. La Boîte à sardines provided a fun and enlightened insight into the world of art outside the proverbial white cube of institutions, made accessible to a broad range of visitors.

Équipe

Espace Temporaire, Magdalena Ybarguen, Jérémy Chevalier, Baptiste Lefebvre et Matthias Schmid

Avec

Claire Keller, Sarah Sanchez-Mazas, Pamela Nascimento, Yasmine Rizzo, Thimoté, Jackson

Artistes

Solvej Dufour Andersen (CH-DK), Ateliers Fuel (FR-J), Vidya Gastaldon (FR-CH), Edit Oderbolz (CH), Peter Stoffel (CH), The Paranormals (CH-D), Todo por la Praxis (E) et Aquiles Yubero (CH)